Donc. étudions un peu la bête. Il s'appelle Canarticho, mais c'est un canard qui tiens un poireau. En gros les traducteurs essayent de nous prendre pour des nouilles.

Canard, poireau et nouilles ? Ben on va faire des ramen... Oui bon d'accord, je vous ai spoilé avec le titre de l'article, mais comme ça vous saisissez le raisonnement. ;-)

Petit retour sur les ramen : Étant fan de mangas, culture japonaise et Naruto, j'ai déjà fait quelques recherches sur les ramen. j'ai cherché pendant longtemps la recette de base, mais les origines de la recette sont tellement lointaines (importée de chine il y a 2000 ans) et il y a tellement de recettes différentes qu'on ne peut pas en dégager une base. Enfin si, il y a une base, mais c'est très vague.

En gros, tant qu'il y a des nouilles et de la garniture qui baignent dans un bouillon, on peut appeler ça des ramen. Il s'agit vraiment d'une recette fourre-tout.

 

 

Du coup, j'ai pris la recette de FastGoodCuisine sensei comme enseignement, et je l'ai adapté pour coller à mon thème. Et pour le coup, j'ai pris une excellente recette comme base.

 

 

I) Les ingrédients (pour 2-3 personnes)

Pour la recette, il nous faut :
- 1 magret de canard
- 2-3 poireaux plutôt fins
- des nouilles en nid (nid, canard, oiseau... LOL bordel !!!)
- coriandre et ciboulette fraîche
- 2 kubor/bouillon de bœuf
- des champignons de paris
- de la sauce soja ou yakitori
- sel et poivre

Vous pouvez mettre les nouilles que vous voulez, mais j'avoue que les nouilles en nid collent parfaitement non seulement au thème, mais aussi dans le bol. J'insiste aussi pour les herbes fraîches. On peut utiliser des herbes Ducros, mais au niveau visuel et gustatif c'est vraiment pas top comparé au frais.

Pour le poireau, s'il est plus large qu'une pièce de 2€, je vous conseille d'enlever quelques couches.

 

 

II) La préparation

Dans un premier temps, nous allons couper le magret en tranches, puis nous allons les badigeonner de sauce yakitori pour les laisser mariner le temps qu'on prépare le reste de la recette. Dans un magret on peut tailler à peu près 12 belles tranches. Vous pouvez aussi enlever le gras de la tranche, dans ce cas je vous conseille de garder ce gras pour le mettre dans la poêle quand vous ferez cuire les tranches.

 

Ensuite, nous allons couper nos poireaux en rondelles.

On enchaîne avec les champignons. Il suffit d'enlever le pied et de faire des lamelles. Faites attention à sélectionner quelques belles lamelles pour les placer lors du dressage et mettre les autres morceaux dans un fait-tout ou une grosse casserole.

Dans le fait-tout avec les champignons, nous allons mettre quelques brins d'herbes fraîches grossièrement coupés, les 2 cubes de kubor ou bouillon de bœuf, du sel et du poivre.

On va y ajouter 2 litres et demi d'eau et porter tout ça jusqu'à ébullition à feu vif. À ce moment là, pensez à goûter le bouillon sans vous brûler (ça serait dommage) pour ajuster l'assaisonnement.

Une fois le bouillon prêt, avec une louche et une petite passoire, nous allons filtrer un litre de bouillon voire un peu plus dans une grande casserole et garder le reste pour le dressage.

Avec ce bouillon filtré, on va cuire les rondelles de poireau une 5-10 minutes pour les blanchir à feu vif, puis les sortir avec une écumoire pour les réserver.

Dans le même bouillon utilisé pour les poireaux, on va faire cuire les nouilles. Selon la méthode et le temps de cuisson indiqués sur le paquet, On va pouvoir enlever une minute. Les nouilles termineront leur cuisson pendant le dressage et le temps que les bols soient servis.

Dans une grande poêle, nous allons faire cuire les tranches de magret. La cuisson à feu vif est très rapide, une minute pour chaque côté suffit pour cuire les tranches, deux minutes maximum.

 

 

III) Le dressage

Dans un bol, de préférence large, nous allons commencer à placer les ingrédients. En premier on va remettre le fait-tout sur le feu pour qu'il remonte en température. À ce stade de la recette, certains éléments qu'on a réservé se sont refroidis. Du coup un bouillon chaud permettra de réchauffer tout ça.

Pendant que le bouillon chauffe, on va mettre les nouilles dans le fond du bol. Ensuite on va mettre des rondelles de poireau par dessus ainsi que les tranches de magret.

Avec une louche et une petite passoire on va rajouter suffisamment de bouillon pour faire baigner tout ça.

Pour terminer le dressage, il suffit de rajouter les lamelles de champignon, un peut de ciboulette finement ciselée et un feuille de coriandre pour la décoration.

ITADAKIMASU !!!!